Ecrire des textes de fiction pour la beauté du geste, pour le plaisir de raconter

Paroles de chanson, ateliers d’écriture et tentatives dans des concours d’écriture, Chantal Ernst aime écrire et se frotter à tout ce qui permet d’explorer le sens et la beauté. Et si cela n’existe que pour « la beauté du geste », c’est déjà très bien. Car « si tous les hommes se mettaient à chercher une explication à la folie de leurs actes, il y a longtemps qu’il n’y aurait plus d’aventuriers. »  Maxence Fermine, « Opium ».

Les commentaires sont fermés.